Le LEAN au cœur d’une pandémie

Le LEAN – Aujourd’hui plus que jamais


Le LEAN vise l'amélioration et le développement continu. C’est particulièrement utile lorsqu’il faut affronter des défis de taille, comme une pandémie mondiale.


Le LEAN au cœur d’une pandémie

Le LEAN – Aujourd’hui plus que jamais


Le LEAN vise l'amélioration et le développement continu. C’est particulièrement utile lorsqu’il faut affronter des défis de taille, comme une pandémie mondiale.


Comme le dit le vieil adage, c'est dans l'adversité qu'on reconnaît les plus forts. Et c’est encore plus vrai en 2020. Fort heureusement, KAEFER détient un avantage concurrentiel avec le LEAN.

Le LEAN est une philosophie qui prévoit systématiquement des changements progressifs dans les processus, à tous les niveaux, pour optimiser la sécurité, l’efficacité et la qualité. Notre principal objectif chez KAEFER est de devenir une société 100 % LEAN. Nous avons fait d’importants progrès pour y parvenir et la ligne d’arrivée est en vue. Néanmoins, il nous reste quelques virages à négocier avant de la franchir.

Les efforts poursuivis pour l’amélioration et la volonté d’efficacité prennent tout leur sens en temps ordinaire, et présentent de nombreux atouts dans des circonstances exceptionnelles. « La philosophie LEAN est implantée dans les méthodes de travail quotidiennes, du fait de sa mise en pratique chez KAEFER depuis de nombreuses années », explique Axel Schulz, responsable de Corporate Operations Excellence LEAN.

« Nous ne les désignons plus comme des projets LEAN. Il s’agit plutôt de projets qui intègrent naturellement le LEAN.

» Et que se passe-t-il alors, en cas de pandémie mondiale ou d’un effondrement des prix du pétrole ? Les projets fiables, de qualité, constituent certainement un avantage dans ce cas de figure, mais est-il possible d’appliquer le LEAN de façon systématique ?

Le LEAN est synonyme de flexibilité

« Qu'il s’agisse ou non d'un projet, d’une initiative ou d'une tâche LEAN, l’état d’esprit LEAN modifie le comportement de chacun », déclare Schulz. Le LEAN favorise également la flexibilité, et donc, la façon dont l’équipe mondiale de KAEFER a réussi à s’adapter aux circonstances et à accueillir le monde numérique pour poursuivre son développement, comme jamais auparavant. « La soif de connaissances et le besoin de formation éprouvé par nos collaborateurs n’ont jamais cessé. Ainsi, il nous a fallu apporter des réponses en concevant une version en ligne de l’une des sessions de formation les plus populaires cette année », explique Rebeca Talamantes, formatrice et coach Lean. « Ce n’était pas facile mais nous avons repensé le format et l’avons adapté en nous basant sur les commentaires des participants. »

« L’équipe LEAN a travaillé dur pour proposer des sessions de formation de qualité dans divers pays et cultures. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli. Bravo ! »

Chris Foulkes PDG KAEFER Ltd au Royaume-Uni et en Irlande

À la pêche

La réponse positive des collègues a motivé l’équipe LEAN à aller plus loin et à élaborer des modules d’auto-apprentissage d’une durée de 5 minutes, afin de susciter encore plus d'intérêt pour le LEAN. Il s’agit ici d’un exemple, conçu spécialement pour la diffusion sur les médias sociaux et à partager :

« Les modules d’auto-apprentissage ont été conçus pour donner des aperçus généraux du LEAN pour ceux qui découvrent la philosophie », déclare Thiago Silveira, formateur et coach Lean.

« Il existe également quelques outils simples qui peuvent améliorer les processus quotidiens, ce qui donne lieu à une culture d’optimisation permanente au sein de l’entreprise. »

En plus d’apporter une vue d’ensemble dans la méthodologie LEAN, ce nouveau format est utilisé comme appât pour identifier ceux qui peuvent être formés pour devenir coachs et animateurs LEAN. L’objectif est ambitieux : viser et former 100 % du personnel KAEFER. Les choses deviennent plus concrètes lorsque vous fractionnez l’ensemble en différentes parties facilement gérables, ce qui illustre bien la pensée LEAN en action. « Nous estimons que près de 20 % des collaborateurs ayant suivi les modules approfondiront leurs connaissances en vue de devenir des animateurs LEAN », affirme Schulz, « et si l’on inclut les responsables, les contremaîtres et les opérateurs dans nos efforts, nous arrivons à 20 000 personnes, ce qui représente 90 % de notre main d’œuvre opérationnelle. »

Ceci montre bien que KAEFER se trouve à un moment charnière en ce qui concerne le LEAN, sur le point d’intégrer pleinement le travail quotidien, plutôt que d’être considéré comme une option.

Universalité

Les sessions de formation LEAN devaient se poursuivre en face à face à partir d’avril 2020. Pour des raisons évidentes, cela devint impossible. En partant du principe que de la nécessité naît l'invention, les sessions se sont déroulées en ligne. Depuis mars, les formateurs dans le monde entier ont organisé au total 12 sessions pour débutants et avancés, couvrant différents thèmes LEAN, avec l’aide de conférenciers locaux. Il y avait trois niveaux de formation : un niveau basique pour débutants, des sessions de perfectionnement ainsi que des formations pour responsables Lean. Avec respectivement 500, 250 et 25 participants, les sessions s’adressaient à tout type de public. « Des webinaires à grande échelle et quatre ateliers de présentation avec deux représentants locaux, jusqu’aux ateliers plus détaillés, pour des compétences de niveau plus élevé, l’accent était mis sur la façon dont le LEAN était mis en pratique et sur son utilité », ajoute Schulz. « Le contenu a été rendu compréhensible et nous avons encouragé les participants à se demander comment le LEAN peut être concrétisé et relié à leur emploi et leurs projets spécifiques. »

Étonnamment, le fait que les participants évoluaient en ligne plutôt qu’en groupes, a abouti à une plus grande implication dans les sessions de discussion, la pression liée à la prise de parole devant d’autres personnes étant moindre.

De même, les participants étaient libres de choisir s’ils souhaitaient participer activement ou simplement écouter. Par ailleurs, entre chaque session, les participants avaient des « devoirs » directement applicables à leur propre domaine de spécialité. D’où un degré de pertinence élevé en matière de pratique.

Gérer les difficultés collectivement

Nous voyons d’ores et déjà une évolution positive du LEAN dans de nombreux domaines gravitant autour de l’univers KAEFER : nos opérations, qui relèvent de plus en plus du numérique, gagnent en intelligence et en simplicité. Un exemple est le Lean Site Management numérique, supporté par le DPMS (système de gestion de projet numérique).

La voie vers le « 100 % Lean » a toujours été marqué par des défis. Ironie du sort, les défis de 2020 ont clairement porté sur la détermination démontrée par les employés KAEFER et ont donné les impulsions nécessaires pour avancer. La démarche Lean KAEFER a toujours été au cœur des priorités et l’objectif visé est désormais connu par bon nombre de nos collaborateurs.


« Le fait que les participants évoluaient en ligne, a abouti à une plus grande implication dans les sessions de discussion. »

Axel Schulz responsable de Corporate Operations Excellence LEAN

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’état d’esprit LEAN chez KAEFER ?

Découvrez comment intégrer une amélioration continue dans votre vie active.