KAEFER WANNER en France investit dans la formation

L’art de l’échafaudage et de l’isolation


Un échafaudage peut-il être esthétique ? La France est bien connue dans le monde pour son artisanat. Et que se passe-t-il lorsque ces talents s’appliquent à la mise en place d’ouvrages ?


En France, les grandes structures de génie civil, telles que ponts, passages à niveau, tunnels, canaux et barrages, sont appelés « ouvrages d’art ». Elles sont considérées comme de l’art car leur conception et leur construction impliquent de nombreuses connaissances et une vaste expérience, en plus de la théorie. C’est tout l’art pratiqué par les ingénieurs.

À beaucoup d’égards, les échafaudages peuvent constituer un art à part entière.

KAEFER WANNER est expert dans ces travaux précis et délicats, et outre ses prestations bien connues incluant l’échafaudage industriel, a réalisé d’importantes avancées pour intégrer le montage d’échafaudages dans le domaine des ouvrages d’art depuis 2011. La route a été longue puisque KAEFER WANNER ne bénéficie que d’une présence restreinte sur le marché et effectue divers travaux en comparaison avec les acteurs industriels traditionnels.

Néanmoins, pour KAEFER WANNER, les opportunités méritaient qu’on s’y attache, pas seulement d’un point de vue commercial, mais aussi en termes de présentation des compétences dans le montage d’échafaudages.

Un art accessible

Les travaux sur cordes apportent une solution alternative aux moyens d’accès traditionnels, nécessitant des compétences particulières.

Ils consistent à atteindre des zones difficiles d’accès selon des règles de sécurité aussi strictes que spécifiques pour réaliser une prestation en hauteur.

Les représentants de KAEFER WANNER ont su profiter des synergies du groupe en se rendant chez KAEFER à Newcastle, au Royaume-Uni, ce qui les a convaincus de se positionner sur ce créneau exigeant et prometteur en France.

C’est ainsi que le département Travaux sur Cordes de KAEFER WANNER est né en 2019. Désormais, l’entreprise est à même de proposer à ses clients ses capacités d’ensemblier comprenant solutions d’accès et activités métiers.

Les référents techniques et opérationnels en travaux sur cordes de la Zone Opérationnelle « Nucléaire Sud Est » ont partagé avec entrain leur expérience du métier et leur professionnalisme avec les futures recrues lors d’une session d’évaluation interne avant envoi en formation. La Responsable Qualité et Prévention des Risques de la ZO a été particulièrement satisfaite des informations fournies. « Les formateurs étaient parfaits, tant en termes de pédagogie que de capacités techniques », déclare-t-elle. « Ils ont aidé nos cordistes en herbe à garder les pieds sur terre et à assurer leur sécurité, à tout moment. Nous sommes impatients de voir la prochaine étape du développement de l’activité. »

Des visionnaires

En plus de l’expansion de KAEFER WANNER dans les domaines des ouvrages d’art et des travaux sur cordes, l’entreprise a investi dans des académies pour encourager et soutenir les talents de demain.

Croyez-le ou non, il existe peu de formations professionnelles en isolation ou montage d’échafaudage en France.

C’est pourquoi KAEFER WANNER a créé ses propres cursus : l’Académie Calo, spécialisée dans l’isolation chaude et froide, et l’Académie Échaf, qui fixe les règles de montage en fonction de la règlementation et audit tous les chantiers pour mesurer la conformité au référentiel et la performance. Près de 200 personnes sont formées chaque année et les programmes sont établis pour enseigner aux collaborateurs actuels et nouvellement embauchés. D’autres entreprises ont suivi l’exemple en créant leurs propres académies spécialisées dans l’isolation, KAEFER WANNER est néanmoins la seule à proposer une formation assurant la réception des échafaudages.