Le projet « Mission River Project » - Australie

En mission


Chaleur tropicale, plomb et amiante. Vents violents sur la mer, crocodiles et requins. Voici un résumé d’une journée de travail de l'équipe KAEFER sur le pont de Mission River en Australie.


Client: Rio Tinto

Emplacement: Weipa, Queensland

Services exécutés: Surface Protection

Date du projet: 2019-2021

Les crocodiles de mer sont les plus grands reptiles vivants et peuvent atteindre une longueur de 6 mètres. Les requins taureaux quant à eux, mesurent plus de 2 mètres de long et sont connus pour leur comportement agressif et imprévisible. Ce ne sont là que deux des défis auxquels l'équipe KAEFER a dû faire face lors de l'assainissement de l'acier et la remise en état de la peinture sur le pont de Mission River dans le nord du Queensland, en Australie.

Construit en 1971, le pont assure les liaisons routières et ferroviaires vitales entre la mine de bauxite d'Andoom et les activités portuaires de Lorim Port. Compte tenu de son âge, de nombreuses surfaces ferreuses devaient être rénovées et remplacées, et un traitement contre la corrosion était plus que nécessaire. La structure contenait également de l'amiante et du plomb dans les revêtements existants, ce qui a rendu la tâche encore plus complexe. Pour couronner le tout, la ligne ferroviaire fonctionne 24 heures sur 24, avec des trains qui se croisent toutes les demi-heures.

Remettre en état les parties que les autres ne peuvent pas atteindre

Pour surmonter ces difficultés et donner un nouveau souffle au pont de la Mission River, KAEFER a eu recours à toute une série de méthodes, dont un système de gestion du trafic afin de garantir que les travaux puissent être effectués avec un minimum de perturbations.

Pour se rendre dans les zones difficiles d’accès, une barge élévatrice a été utilisée pour assurer l’accès de façon sécurisé et efficace. Par rapport à une barge conventionnelle, qui est également sensible aux mouvements de marée, la barge élévatrice donne accès à une plate-forme de levage, ce qui facilite et sécurise l'accès à certaines zones du pont. La plate-forme dispose aussi de tous les équipements et installations nécessaires, ce qui augmente la productivité.

Les revêtements contenant du plomb et de l'amiante présentaient des défis particuliers, car la région est sujette à des vents violents dans les zones maritimes. Pour surmonter ces problèmes, KAEFER a complètement encapsulé toutes les zones concernées grâce une feuille de protection BLASTCLAD à double couche de 200 mm pour former une enceinte. Ainsi, tous les déchets dangereux ont pu être collectés et éliminés en toute sécurité.

Comme partout, nous avons dû effectuer plusieurs ajustements pour continuer à fonctionner de manière sûre et efficace à Mission River en raison de la pandémie de COVID-19. L'équipe du projet a donc élaboré un plan de gestion des risques COVID-19, comprenant des initiatives telles que la reconfiguration du site en fonction des exigences de distanciation sociale.

Avoir un impact local positif

Malgré les nombreux défis environnementaux et physiques, l'équipe a réussi à terminer le travail deux mois avant la date prévue et sans aucun incident ou blessure.

Mais ils ne se sont pas arrêtés là. Tout au long du projet, l'équipe a remarqué que des déchets s'étaient échoués sur une plage locale. Ils ont donc pris les choses en main, ont organisé une opération de nettoyage en dehors de leurs heures de service et ont ramassé plus de 14 sacs de déchets.

Le pont qui traverse la rivière Mission est maintenant sûr et prêt à être utilisé pendant encore 50 ans. Et les crocodiles et les requins sont de retour dans leur habitat naturel, qui est maintenant un peu plus propre qu'avant l’arrivée de l'équipe KAEFER.


L'équipe de Mission River

Barge élévatrice et parties encapsulées du pont

Nettoyage des plages